Ethique & réglementation

En 2010, une réglementation du titre de psychothérapeute voyait le jour. Mon statut professionnel répond aux nouvelles exigences réglementaires émanant du Ministère de la santé.
En tant que psychothérapeute d’orientation psychanalytique, mon exercice professionnel, est soumis à la fois:
à la réglementation édictée par Le ministère de la santé de par son statut
Et
à l’éthique rigoureuse de la psychanalyse de par sa fonction

Quelques mots sur la réglementation

L’usage du titre de psychothérapeute est réglementé depuis 2010. Seuls les titulaires d’une autorisation d’usage du titre délivrée par l’Agence Régionale de la Santé (ARS), et les personnes répondant aux exigences du décret n°2010-534 modifié peuvent demander l’enregistrement du titre auprès de la Délégation territoriale ARS de leur département d’exercice. A défaut d’enregistrement l’usage du titre est considéré comme illégal

Le répertoire ADELI: Il  enregistre les professions de santé réglementées par le code de la santé publique. L’Agence Régionale de la Santé  gère le répertoire ADELI pour le compte du Ministère de la Santé.

Quelques mots sur l’éthique du psychanalyste

L’éthique du psychanalyste implique de se dégager d’une forme de savoir le bien pour l’autre, et cela, afin de permettre l’éclosion d’une parole vraie du sujet. Autrement dir, c’est savoir se retirer pour laisser la vérité du sujet advenir. C’est ainsi permettre au sujet d’accueillir qu’en réalité lui seul sait le message crypté porté par son symptôme. L’éthique de la psychanalyse repose en effet sur le postulat de l’existence d’une réalité psychique propre à chaque sujet. En ce sens,  L’éthique sera donc la façon de se tenir au côté du patient, c’est à dire « Entrer dans ce qui est là ». Pour le dire simplement, C’est être au chevet du  dévoilement de l’être et du sujet. Cela s’inscrit dans le temps et le rythme singulier de chacun. Se tenir là, dans une position d’accueil, est donc singulier à la rencontre.

écoute & éthique

Les fondements de ma formation et de ma pratique reposent d’une part sur celle de l’écoute du sujet de l’inconscient,
d’autre part sur celle de l’éthique, quel que soit le dispositif que je vous propose, soutien psychologique, psychothérapie, psychanalyse, art-thérapie en séance individuelle ou en groupe.

Sandrine SERRES

Psychothérapeute, Psychanalyste
48 Boulevard des Arceaux, Montpellier

Psychothérapeute est un titre, Psychanalyste une fonction


©2021 Site réalisé avec le concours de  BNJ DEVELOPPEMENT

CONTACTEZ MOI

Pour plus d'information ou pour convenir d'un rendez-vous

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?